La culture est l'opium de l'intellect
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Lambègue (215)
 
Ouroboros (177)
 
Princesse Loudie (112)
 
Halbar (57)
 
Koiran (33)
 
Mirë (25)
 
Liyat (20)
 
Junichiro Tanizaki (8)
 
Yukee (8)
 
Nebkhéperourê (6)
 
Liens
Maître Eolas
Ed Wood's Web Worst Page

Bouletcorp
Le Blog d'Un Odieux Connard


Partagez | 
 

 "Derrière Lui"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 0:54

Note d'intention
Ce texte a été écrit d'une traite, sur une impulsion...Aucun des souvenirs n'a réellement quoi que ce soit à voir avec moi, quand j'y réfléchis, et je ne suis pas suicidaire non plus (vous allez encore devoir me supporter un moment).
Je précise tout de suite quelque chose : NON, ce texte ne doit pas être perçu comme un poème en prose. Je juge cette notion même dichotomique, le poème en prose n'existe pas à mes yeux, on peut juste parler de textes courts, aussi beaux qu'ils soient.
Quand j'écris un texte, j'écoute souvent de la musique à coté : celle qui est à l'origine de celui ci, et que j'ai réécouté en boucle jusqu'à finir le texte, c'est "Veridis Quo", des Daft Punk. C'est peut être peu objectif, mais je trouve donc que cet air correspond très bien à l'ambiance du texte, ou du moins au ressenti que j'en ai.
Et promis, le prochain texte que je posterais, il n'y aura pas de morts. Ca va pas être simple pour moi, mais je ferais tout pour.

Ecouter Veridis Quo - Album Discovery - Daft Punk

Et au fait : Ce texte t'es dédié, Invité



Il regarda un instant derrière lui.

A la lumière de la lune, il distinguait encore la vieille maison.
A la lumière de quelques néons, il distinguait encore la petite route.
A la lumière des lucioles, il distinguait encore l'arbre de son enfance.

Il regarda un instant derrière lui.

Remonta l'image lumineuse de sa mère les appelant, son jumeau et lui, alors qu'ils courraient dehors, sourires, sourires.
Remonta l'image, de plus en plus belle avec les années, de son frère et de lui, un sac d'écolier sur le dos, marchants avec peur vers leur école, et vers ce CP dont tout le monde parlait avec un respect presque religieux, alors.
Remonta l'image de son frère sur l'arbre, riant de le voir essayer d'escalader lui aussi ce colosse de bois.

Il regarda un instant derrière lui.

Il sentit l'odeur d'une tarte aux pommes, tout juste sortie du four, attirante, tellement qu'il en courrait, le frère à ses cotés.
Il sentit l'odeur de poussière, soulevée par le vent, tandis qu'ils marchaient chaque jour, sur cette route.
Il sentit l'odeur des feuilles étranges de cet arbre, tour à tour poison et élixir dans leurs jeux à tous deux.

Il regarda un instant derrière lui.

Il entendit les bruits qui l'inquiétaient la nuit, grincements de portes, fenêtres qui claquaient, ailes d'oiseau au dehors, l'eau dans les canalisation, quand petits ils se serraient, fraternels, chacun rassurant l'autre.
Il entendit les bruits de la craie sur le tableau qui un jour avait peut être été noir, des stylos grattant un papier bien austère, seuls sons autorisés dans la salle de classe.
Il entendit le vent agiter les branches, les feuilles, doucement puis avec une violence soudaine, symphonie.

Il regarda un instant derrière lui.

Il revit le salon, le grand fauteuil au milieu, et sa mère qui s'était endormi dedans, bercée par le son de l'horloge, et lui qui reculait en silence, d'un signe de main à son double pour le faire taire.
Il revit la silhouette de son jumeau, marchant quelques pas devant lui, résolument, par ce que c'était son tour de subir les premières foudres des parents à la vue de ce papier rempli de chiffres auquel l'école et les adultes s'attachaient tellement, et que les deux enfants craignaient tant.
Il revit la branche qui sans raison cédait, le regard de surprise de son frère, l'indécision, puis la peur, et au sol, la douleur, figée, sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit encore.

Il regarda un instant derrière lui.

Dans la pénombre de la nuit, il devina la bâtisse depuis trop longtemps, trop silencieuse.
Dans la pénombre du brouillard, il devina le chemin de terre, sans personne pour l'emprunter, trop abandonné.
Dans la pénombre du grand tronc, il devina les quelques pierres entassées devant l'arbre, tentative de souvenir livré à tous, à peine plus chaleureux que la croix, bien trop loin.

Il regarda un instant derrière lui, avant de repartir vers la falaise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Ouroboros
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Probablement dans mon lit.

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 1:21

Yeah, un texte qui m'est dédié ! La consécration ! C'est par contre presque dommage que ça soit un texte sur le suicide. Mais je vais pas non plus me plaindre, c'est pas du tout mon genre.

Tout d'abord, c'est un magnifique texte, bien rythmé, qui se lit facilement, mais est rapidement oppressant car, devinant la fin dès les premiers mots, on ne peut pas s'empêcher de prendre tout son temps pour savourer chaque image, et de se souvenir de nos très jeunes années, avec nous aussi ces réminiscences de notre enfance qui, définitivement, n'est plus vivante.

Ensuite, c'est un texte lancinant. On revient en permanence sur ce "Il regarda un instant derrière lui.", qui évoque autant un retour physique, un possible renoncement au suicide, qu'une contemplation résignée de son passé détruit, de son enfance brisée nette, comme la branche, par la mort du frère. Chaque "Il regarda un instant derrière lui." est un nouveau coup que l'on prend.

Enfin, c'est un texte déprimant. Il semblerait à la lumière de ce texte qu'il n'y ait ni espoir, ni reconstruction, ni rédemption.

Encore bravo.
Encore merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org/
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 1:26

Eh bien ! Ca fait plaisir de voir un avis aussi enthousiaste, franchement merci, je me sentirais presque gêné... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Liyat
Novice
Novice
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Vaaleter

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 2:29

Je n'ai pas grand chose a ajouter après Ouroboros, il à dit l'essentiel effectivement c'est très bon. Ce que je trouve le plus savoureux reste quand même l'effet de chute à la fin (sans mauvais jeu de mot) il donne toute sa brutalité à la conclusion qui est comme coupée à la hache. Jouissif .


Dernière édition par Ouroboros le Lun 17 Jan - 2:32, édité 1 fois (Raison : Pseudo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouroboros
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Probablement dans mon lit.

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 2:31

Je te remercie de comparer mon analyse à une parole d'évangile, ou lepradienne. Cependant, si je suis sur ce forum sous un pseudo, c'est pour qu'on m'appelle par ce pseudo.

Je viens de relire encore ton texte. Définitivement jouissif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org/
Liyat
Novice
Novice
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Vaaleter

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 2:40

Oui bon ça va les habitudes sont difficiles a déraciner je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 17:51

J'avoue avoir un peu de mal à me souvenir d'utiliser vos pseudos, moi aussi.

Je dois dire que ça fait très plaisir de voir que ce texte plait ainsi.

Vos commentaires à tout deux démontrent que le texte se comprend plutôt bien : content que ce soit clair, et que l'on aille pas en l'analysant dans des délires douteux de prof de littérature en prépa...Je ne vise personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Lun 17 Jan - 22:23

Ouh lala... Avec cette musique de Daft Punk j'en ai les larmes aux yeux. Suis-je trop sensible ?
Bravo Lamb', c'est très beau, très simple mais affreusement triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Mar 18 Jan - 1:22

Pour la musique, comme quoi je suis pas le seul à trouver qu'elle colle à l'ambiance.

Ca me fait penser qu'il faut absolument que je rédige un papier sur Discovery, c'est définitivement le meilleur des Daft.

Et merci, encore une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   Mar 18 Jan - 11:53

Le seul problème de Discovery c'est que ça reste ancré dans le crâne après, ça tourne en boucle toute la journée... et y a rien de plus horrible que de se réveiller avec une musique qu'on a trainé dans la tête toute la journée d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Derrière Lui"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Derrière Lui"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] Derrière la scène: La Smiley attitude !!! La suite
» Qui se cache derrière les pseudos des bateaux ?
» mais qui se cache derrière duc.leto????!!!!?????????
» [RESOLU] Destructeur derrière une vitre / grille
» Worlds à Rome - Chambre d'hôtel + petit déj derrière le Vatican (Rome centre) pour 70 Euros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Musée des savoirs :: Domaines :: Littérature :: Vos écrits-
Sauter vers: