La culture est l'opium de l'intellect
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Missato qui prêche pour la culture
Ven 5 Sep - 16:27 par Ouroboros

» La tête en friche, de Jean Becker
Sam 4 Aoû - 0:33 par Nebkhéperourê

» Que faut il savoir pour être un sage ?
Sam 21 Juil - 23:44 par Halbar

» Youtube est mon Universal Music
Sam 21 Juil - 23:36 par Halbar

» Les Grosses Têtes
Sam 21 Juil - 23:26 par Halbar

» On a son identité ! un certain Dorph ! on fonce !!!!!
Sam 21 Juil - 22:54 par Halbar

» The Heroic Weather, conditions of the Universe (Alexandre Desplat)
Jeu 19 Juil - 22:15 par Lambègue

» Edward Smith, le ténébreux, le veuf, l'inconsolé, et surtout le fatigué.
Mer 18 Juil - 22:13 par Edward_Smith

» Eléments d'une bonne intrigue
Dim 15 Juil - 21:47 par Liyat

Meilleurs posteurs
Lambègue (215)
 
Ouroboros (177)
 
Princesse Loudie (112)
 
Halbar (57)
 
Koiran (33)
 
Mirë (25)
 
Liyat (20)
 
Yukee (8)
 
Junichiro Tanizaki (8)
 
Scipion l'Africain (6)
 
Liens
Maître Eolas
Ed Wood's Web Worst Page

Bouletcorp
Le Blog d'Un Odieux Connard

Partagez | 
 

 Les Grosses Têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halbar
Impétrant
Impétrant


Messages: 57
Date d'inscription: 16/01/2011

MessageSujet: Les Grosses Têtes   Mer 18 Juil - 17:07


Un jour, en écoutant la radio, des rires et des voix des plus chaleureuses ont attiré mon attention. Les années ont passées et je suis devenu un fervent partisan des Grosses Têtes et de leur maitre d’œuvre, Philippe Bouvard. Ensemble, ils travaillent depuis 35 ans, au succès d'une émission jonglant avec humour et culture. Après autant d'années de rires quotidiens, le concept a connu quelques évolutions. Au regard de la longévité de l'émission, je suis un très jeune auditeur. On m'a parlé à plusieurs reprises de sociétaires qui furent de grands personnages à l'époque de mes parents, voire mes grands-parents, tel Jean Dutourd, Jean Yanne, Jacques Martin, Léon Zitrone et bien d'autres. Je regrettais de n'avoir pu entendre ces morceaux parfois épiques de l'histoire radiophonique. Puis j'ai découvert Les Grosses Têtes dans la nuit des Temps, où l'on retrouve pour notre plus grand plaisir un talent pour l'improvisation et le bon mot, inégalé depuis.

Les Grosses Têtes, Première!

Le 1er avril 1977, un tête à tête radiophonique entre Philippe Bouvard et Jacques Martin donne naissance à l'émission Les Grosses Têtes. Celle-ci est inspirée par l'émission d'après guerre Les Incollables, animée par Robert Beauvais. Le concept consistait à poser des questions de culture générale à un groupe d'invités, choisis pour leur humour et leur sens de la répartie. Aux premières heures, Jacques Martin relève seul le défi d'une émission culturelle, mais est rapidement rejoint par Jacques Balutin, Roger Pierre et Jean Yanne. Ensemble, ils deviennent les Pères Fondateurs. À noter que la première femme à les rejoindre est Sophie Desmarets, actrice française.

Le Maitre d’œuvre, Philippe Bouvard

[center]

Philippe Bouvard, maitre d'orchestre depuis 35 ans, est un journaliste né à Coulommiers en 1929. Sans aucun doute, il s'agit d'un homme qui restera inoublié dans l'histoire du monde radiophonique, journalistique et télévisuel. Pas seulement parce qu'il a fondé une émission radiophonique qui demeure aujourd'hui inégalée (le vocabulaire manque de variété), mais aussi parce qu'il a su s'entourer des plus grands de son époque. Philippe Bouvard est une personnalité exigeante, un langage cultivé et littéraire, qui ne se laisse pas impressionner. Maitre de la gaudriole, il a été un des grands orchestrateurs de la montée d'une nouvelle génération d'amuseurs publiques dans les années 1980-1990 voire 2000.

En 1982, il donne naissance à l'émission Le Petit Théâtre de Bouvard, diffusée jusqu'en 1986. Cette émission révèle de nombreuses artistes du rire : Didier Bourdon, Pascal Légitimus et Bernard Campan (futur trio des Inconnus), Michèle Bernier, Philippe Chevallier, Régis Laspalès (devenus aujourd'hui Chevallier et Laspalès), Smaïn (associé au début avec les trois des Inconnus, nommés alors Les Cinq), Muriel Robin, Bruno Gaccio (futur artisan des Guignols de l'Info), Didier Bénureau, Jean-Marie Bigard, Laurent Gamelon et Jean-Jacques Peroni (aujourd'hui co-auteur de Laurent Gerra).

Enfin, il donnera aux Grosses Têtes de grands moments de rire en posant des questions composées par des assistants de la radio, qui se voient affublées d'un nom d'auteur fantaisiste, tels que « Mme Bellepaire de Loches », « M. Sapan d'Houilles », « M. Legrand d'Angers », ou encore « Mme Lenvie de Béziers » témoignant de cet esprit qu'il qualifie de "gaulois".
Il essaye également de renouveler sans cesse le concept en donnant naissance à de nouvelles rubriques qui rythment l'émission. On peut évoquer « Le coup de sang », « l'auditeur du bout du monde » (où Philippe Bouvard donne la parole à un auditeur installé dans un pays étranger), « l'invité surprise », ou encore « la honte de l'invité d'honneur ».

À ce jour, il a écrit près d'une quarantaine de livres (Je suis mort, et alors ?, Portraits pour la galerie...) , quelques pièces de théâtre (Au plaisir Madame) ainsi que des sketches.

Les Sociétaires



Les Sociétaires (statut d'une personne considérée comme membre du cercle des Grosses Têtes) ne sont plus marqués par la l'hétérogénéité de jadis. Aujourd'hui, les chansonniers et autre amuseurs publiques sont surreprésentés. Cela n'empêche pas de passer d'excellents moments.

Jacques Balutin12 (depuis 1977) : Acteur, Père fondateur de l'émission, passionné par le cyclisme qu'il a toujours pratiqué avec assiduité, c'est une voix que vous avez certainement déjà entendu quelque part, car reconnu pour ses nombreux doublages. Très bon raconteur, volontiers « gaulois », il est un pilier fidèle de l'émission.

Pierre Bellemare (depuis 1993) : Grand artisan de l'histoire de la télévision en France, Pierre Bellemare est un infatiguable professeur et raconteur d'histoire. Doyen des Grosses Têtes, il ravit toujours par sa présence. Propriétaire important dans le Périgord, les sociétaires s'en moquent souvent en lui prêtant des relations charnelles avec ses chèvres. Il est également présenté à plusieurs reprises comme le gâteux des sociétaires.

Philippe Chevallier (depuis les années 2000) : Celui que Philippe Bouvard surnomme « le plus distingué d'entre nous », a exceptionnellement abandonné « son barbu » (Laspalès) pour participer à l'émission des Grosses Têtes. Son ingéniosité pour la répartie, ses histoires personnelles dont tout le monde se fout qui provoquent l'hilarité et sa grande culture font de lui un homme dont l'émission aurait du mal à se passer.
Je vous propose un moment exceptionnel rassemblant Chevallier et Laspalès pour les 35 ans de l'émission

Chantal Ladesou (depuis 2010) : Elle s'est révélée lors de sa participation à l'émission La Classe, qui fut avec Le Petit Théâtre de Bouvard, l'autre grande émission à faire découvrir de jeunes talents au public. Elle est montée sur scène à travers de nombreux one woman shows. On la reconnaît facilement à sa voix unique et ses remarques toujours inattendues.

Amanda Lear (depuis les années 1980) : Chanteuse, actrice, animatrice de télévision et peintre française, elle a été l'égérie de Salvador Dali. Elle a la réputation d'attirer dans son lit les jeunes sportifs.

Bernard Mabille (1991-1992, puis depuis 2001) : Roi des arbitres, imposant personnage, inventeur de la droite cassoulet, chansonnier de grand talent, co-auteur des textes d'Anne Roumanoff, cet homme de culture est impitoyable et tire à boulets rouges sur les hommes politiques de gauche comme de droite. http://www.bernard-mabille.com/

Jacques Mailhot (brièvement en 1983, puis depuis 1994) : Brillant chansonnier et directeur d'un théâtre non subventionné, comme aime à le mentionner Philippe Bouvard. Il a une voix chaleureuse et fort sympathique. Raconteur de bonnes histoires, il sait faire mouche.

Macha Méril (depuis les années 1980) : Une féministe aux Grosses Têtes qui a su s'imposer et fait figure de pilier. Elle aime parler d'amour et de sexe. Elle a d'ailleurs récemment donné quelques leçons à ce sujet lors des coup de sang prévus par l'émission.

Jean-Jacques Peroni (depuis les années 2000) : Il est le chantre de l'inélégance et de la grivoiserie. Son grand plaisir est d'asséner des blagues et autres remarques misogynes à prendre évidement avec humour. Pilier de bar, il est moqué par les autres sociétés comme étant un alcoolique. Il faut également noter une grande culture chez cet homme qui fait parfois pâlir de jalousie ses amis sociétaires. Vous n'aimez pas la finesse ? Écoutez : Jean-Jacques Peroni : Souvenirs, anecdotes, opinion, histoires drôles ou Les Statistiques de Peroni, voire 2 coups de sang de Jean-Jacques Peroni


Vincent Perrot (depuis 1994) :
Présenté comme l'éternel benjamin, il entretient une réputation de séducteur et de Don Juan au lit. Il faut lui reconnaître une grande culture cinématographique.

Smaïn (depuis 2012) : Ce dernier a été membre du petit théâtre de Bouvard. Aujourd'hui il rejoint les Grosses Têtes, après avoir réalisé quelques One man show et être monté sur scène au théâtre. À écouter à son sujet Les Grosses Têtes : Citations/Questions/Arrêt sur Son du 07/11/2011 (00 : 05 : 15 ) ou encore ce morceau radiophonique ( 00 : 27 : 35 )

Quelques anciens sociétaires :


Jean Pierre Coffe : éternel râleur, ce cuisinier de talent se bat, depuis plusieurs décennies maintenant, pour que les consommateurs puissent manger des repas de qualité à bas prix. Il mène un combat acharné contre l'industrie de la mal bouffe et pourfend ce qu'il considère comme étant de la « merde » (souvenez vous de cette phrase qu'il répète « c'est de la merde »). Aux Grosses Têtes, Philippe Bouvard aimait le mettre en colère, car Jean Pierre Coffe avait des coups de gueule théâtral et radiophoniques qui ravissaient les auditeurs.

Eric Laugerias :
Acteur de théâtre et de cinéma, il a grand un talent et sait admirablement jouer de sa voix et des langues. : à écouter absolument

Michel Galabru : Acteur français de talent, il a malgré son âge avancé la verve haute dont les Grosses Têtes ont profité dans les années 1990. Sa voix théâtrale et puissante lui donne l'occasion de narrer de brillantes histoires et de lointains souvenirs de cinéma. Il est aujourd'hui courant d'entendre Michel Galabru aux Grosses Têtes, Philippe Bouvard aimant faire réécouter des morceaux radiophoniques épiques dont il était le héros.

Les Grosses Têtes dans la Nuit des Temps



Diffusée entre 4h et 4h30 du matin, à l'intention des insomniaques, Les Grosses Têtes dans la nuit des temps rappellent aux jeunes auditeurs qu'il y eu un concept qui diffère de l'émission d'aujourd'hui. Mais il ravive également les souvenirs des plus anciens à l'écoute des voix des disparus qui comptèrent pour la France des années 1970-1990. A l'époque, Philippe Bouvard s'entourait quotidiennement de quatre sociétaires qui devaient assurer la conversation, entrecoupée de citations et de question d'une culture pointilleuse. Philippe Bouvard a d'ailleurs récemment ressuscité le concept en offrant chaque mercredi aux auditeurs, une émission réservée aux seules Grosses Têtes avec un thème précis dont ils doivent évidemment rire. Ce sont les Grosses Têtes en Folie.
Les moments de bravoures radiophoniques des années passées sont très nombreux à être de qualité. Dans le cadre de cette catégorie, j'ai choisi pour vous quelques morceaux d'anthologies, avant de vous encourager à vous diriger vers une rubrique du même acabit : Le Meilleur des Grosses Têtes. À déguster sans modération.

* L'histoire de France par Jean Yanne et Jacques Martin


Jean Yanne : Si c'est les trucs historiques que vous voulez, des choses comme ça où vous voulez vraiment qu'on vous explique ce qui s'est réellement passé, ça c'est pas dur.
Jacques Martin : Napoléon n'a jamais existé. Napoléon a été brûlé à Sainte Hélène...
Jean Yanne : Joséphine de Bellebride avait un ami qui s'appelait Léon, à qui elle a dit un soir, bon pour l'aider, « file moi un coup de main, met la nappe ô Léon », enfin une connerie. Et c'est pareil que Mozart, c'est la même chose, le mec ne s'est jamais appelé Amadeus. Sa mère un jour lui a dit « salis pas les fauteuils, ah mets des housses Mozart ». Alors immédiatement les gens s'emparent de trucs, et puis les gosses apprennent ça à l'école et ça fait une génération de crétins comme vous et moi.

(Ce morceau radiophonique peut être écouté dans l'émission du 26 septembre 2011 avec Jean d'Ormesson à 01:01:21 )

* Le Coran conté par Jean Yanne
* Les Ordres mendiants et la religion catholique, par Jacques Martin et Jean Yanne
* La visite de Montluçon réinterprétée par Yves Mourousi, Jean Yanne, Olivier de Kersauson et Jacques Martin
* Merveilleux morceau d'improvisation par Olivier de Kersauson et Jacques Martin durant 16 minutes

Le Meilleur des Grosses Têtes
(depuis 1977)


* Les Grosses Têtes dans la nuit des temps du 21 février 2011 - Philippe Bouvard, Jacques Martin, Daniel Ceccaldi, Gérard Hernandez et Olivier de Kersauson - Ce morceau radiophonique témoigne de l'infini talent des Grosses Têtes pour l'improvisation et la culture. Alexandrins improvisés sur Jésus et les rois mages par Olivier de Kersauson, chant d'opéra par Jacques Martin, des réponses aux questions et citations par Daniel Ceccaldi et Gérard Hernandez qui participe à la folie générale en parlant espagnol avec un seul crédo : le rire.

* Les Grosses Têtes dans la nuit des temps du 22 octobre 2011 - Philippe Bouvard, Olga Georges Picot, Sophie Desmarets, Léon Zitrone et Jacques Martin - Comme à l'habitude Jacques Martin prend un malin plaisir à saboter les émissions de Philippe Bouvard. Au cours de cet émission, il entraîne avec lui Léon Zitrone, qui se prête au jeu sans se faire prier, dans une joute sur la géographie française.

* Les Grosses Têtes du 9 janvier 2012 - François Morel - Excellent acteur, comme pour d'autres invités l'émission est fort sympathique, mais ce qui l'a rend exceptionnel, ce sont trois grands moments signés par l'ancien membre des Deschiens. À écouter absolument (Le Poème sur le chat à 00: 30 : 13 - Le Poème sur Philippe Bouvard 00 : 55 : 20 - Un coup de sang au sujet de la tarte au citron déstructurée 01 : 16 : 25).

* Les Grosses Têtes du 11 octobre 2010 - Le coup de sang de Bernard Mabille - Le dépistage du cancer colorectal - Saison3 - Un grand moment du rire qui effraie, car un jour cela sera notre tour ! ( 00 : 05 : 35 ou http://www.bernardmabille.com/pcdsbm/s3_13cancercolorectal.mp3 )

* Le coup de sang de Philippe Chevalier du 14 février 2012 - Le Mariage - Un texte hilarant et sans nuance.

* Les Grosses Têtes du 26 septembre 2011 - Jean d'Ormesson - Une belle émission de culture et de rire en compagnie d'un Immortel qui nous narre un dialogue entre les consuls Napoléon et Cambacérès. Il y révèle quelques bons mots en particulier ceux de Talleyrand qui n'était jamais avare en ce domaine. Critique envers Cambacérès, nommé sous l'Empire archichancelier, il dit ceci d'un ton moqueur : « L'archichancelier s'archipromène dans son archicarrosse ». Le ton est donné.

Il y eu d'autres bons moments qui mériteraient d'entrer dans les meilleurs évènements des grosses têtes. Je vous laisse découvrir dors et déjà ceux qui vous sont présentés ici.

Les Grosses Têtes à la Télévision (1992-1997)

De 1992 à 1997, L'émission des Grosses Têtes se voit adaptée à la télévision sur la TF1. L'émission était l'occasion pour les sociétaires de réaliser des sketchs parfois hilarants. Un moment important était le tour de table (ce que Philippe Bouvard appelait « la farandole d'histoire ») durant lequel il était de bon ton de déclamer quelques belles « gauloiseries » ou de bonnes histoires.
Pour l'occasion, je vous apprends, peut être, que de nombreux nouveaux membres sont arrivés à la charnière des années 1980-1990. Grâce à l'émission beaucoup se sont illustrés, même si ce sont toujours les anciens qui portaient l'événement. Les membres notables à avoir participé sont : Enrico Macias, Stéphane Berne, Vincent Lagaf', Francis Perrin, Guy Montagné, Thierry Roland, Pierre Bellemare...

A défaut de pouvoir revoir les émissions,
je vous propose quelques bons sketchs, histoires et autres blagues :


* Sim & Francis Perrin - Le sketch de la petite voiture
* Sim, Carlos et Francis Perrin - La 16 soupapes du Chef
* Francis Perrin - La Confrérie des Grosses Têtes
* Sim - L'orange givrée à l’Élysée
* Sim & Francis Perrin - Le kiné
* Blagues russes - Les grosses têtes (1997)
* Carlos - Histoire sabotée

Quelques blagues et autres « gauloiseries »


[center]

* Nicolas Sarkozy, la reine Élisabeth, Vladimir Poutine meurent en même temps et se retrouvent en enfer. A leur arrivée, ils repèrent un téléphone rouge et immédiatement demandent quelle en est l’utilité. Le diable leur dit qu’il peut être utilisé pour appeler la terre dans des circonstances exceptionnelles. Considérant tous les trois que les circonstances sont exceptionnelles car ils n’ont pas eu le temps de régler tous leurs problèmes, ils décident de s’en servir. Poutine demande donc d’appeler la Russie, il parle pendant 5 minutes et le diable lui dit qu’il lui doit 1 million de roubles. Poutine fait un chèque. La Reine Élisabeth demande une communication avec l’Angleterre. Elle parle pendant 20 minutes et le diable lui demande 6 millions de livres. Elle paye. Nicolas Sarkozy à son son tour prend le téléphone, appelle la France et parle pendant 4 heures. A la fin de l’appel le diable lui dit qu’il doit 5 euros. Quand Poutine entend cela il rentre dans une rage épouvantable et demande au diable pour quelle raison Sarkozy est traité de manière préférentielle. Le diable sourit et lui explique que depuis que François Hollande est président, la France est devenue un enfer. C'est donc un appel local.

* Ce sont trois petites souris marseillaises assises au fond d'un vieux grenier qui discutent le bout de gras et la modestie n'est pas leur vertu cardinale, la première affirme avec insolence « vous savez les tapettes dans lesquelles on nous attire avec un morceau de gruyère, eh bien moi j'ai réussi à en soulever les mâchoires et à prendre le fromage ». La deuxième pour ne pas être en reste elle fait « vous voyez les graines de blé empoisonnées qui traînent ça et là ? Eh bien moi je les grignote comme des biscuits pour l'apéritif ». La troisième se lève et prend congé des deux autres souris. « Où tu vas ? ». « Moi je rentre, c'est l'heure de sodomiser le chat! »

* Une dame fait des reproches à son boulanger : « oh je suis désolée de vous le dire, mais votre pain est rassis ».
« Un peu de respect madame, je faisais du pain avant que vous soyez née. ».
« Justement, ce que je vous reproche, c'est de ne le vendre que maintenant. »

* Ce sont deux chevaliers en armure qui partent pour la guerre de cent ans et le premier dit à l'autre « Pourquoi as tu mis un cadenas à la ceinture de chasteté de ta femme ? De toute façon elle est tellement moche que personne ne te l'aurait prise. » Justement dit l'autre, c'est pour ça que je lui ai mis un cadenas, comme ça quand la guerre sera fini j'dirais que j'ai perdu la clé! »

* Un membre de la mafia italienne appelle ses trois fils et demande au premier : « combien font 2+2 ? », le fils répond « ça fait 5 papa ». Il demande au second : « combien font 2+2 ? », le fils répond « ça fait 5 papa ». Il demande au troisième « combien font 2+2 ? », le fils répond « ça fait 4 papa ». Le père sort son revolver (pas d'accent) et abat froidement le troisième fils. Les deux autres s'exclament : « Papa pourquoi tu l'as tué ? » et le père répond : « il en savait trop »

* C'est l'histoire de tarzan qui entre dans une pharmacie : « Tarzan veut capote! », le pharmacien lui donne un de ses modèles les plus solides au cas où...le lendemain tarzan revient : « Tarzan homme fort, Jane femme forte, capote boom! », impressionné le pharmacien lui une capote hyper résistante avec des renforts de fibre de carbone, et tout et tout. Le lendemain, Tarzan revient : « Tarzan homme fort, Jane femme forte, capote boom! », agacé le pharmacien met au point un prototype de sa fabrication, un alliage de fibre de verre, carbone kevlar, etc. Le lendemain Tarzan revient : « Tarzan homme fort, Jane femme forte (forte), capote boom! », carrément énervé le pharmacien pète un câble et fabrique une méga capote avec sa truelle, du béton et des arceaux d'acier. Le lendemain tarzan revient, cette fois avec le sourire : « Tarzan homme fort, capote forte, Jane boom! »

Questions et Citations

Si l'émission des Grosses Têtes reposent sur les fonds baptismaux du rire, la culture est le contre-pied d'une grivoiserie notoire et d'un manque de sérieux revendiqué. Vous aussi confrontez vous aux questions et citations que les Grosses Têtes durent affronter.

1 - Que signifiait sous la Révolution Française, je m'en faire une « balade expiatoire » ?
2 - Qu'est ce qu'une touloupe ?
3 - Dans le code du savoir vivre, dans quel cas offre t-on des roses rouges à un homme ?
4 - Quel est le seul film a avoir reçu les cinq césars dits majeurs (meilleur acteur, actrice, réalisateur, scénario, film) ?
5 -A Paris qu'est ce qui pèse 12 tonnes d'or fin ?
6 - Qui a dit : « Tu montreras ma tête au peuple : elle en vaut la peine. » ?
7 - Qui a dit : « Marguerite Duras n'a pas écrit que des conneries, elle en a aussi filmées.  » ?
8 - Qui a dit : « Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.  » ?
9 - Qui a dit : « Quand j’écoute trop Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne.  » ?
10 - Qui a dit : « Faites comme moi, épousez un archéologue. C'est le seul homme qui vous regardera avec de plus en plus d'intérêt à mesure que passeront les années. »

Les Sociétaires disparus



Malheureusement, selon les mots de Philippe Bouvard, la disparition de sociétaires est « la rançon d'un succès qui dure depuis 35 ans ». En moins de dix années, ce sont pas moins de onze sociétaires, pour la majorité, présents dès les années 1980, qui ont disparu. Jean Yanne, auteur de films absurdes dont la satire ne laissa pas en reste les hommes de son époque (Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, Les Chinois à Paris, Liberté, égalité, choucroute...), est le premier du nouveau millénaire à tirer sa révérence en 2003.
Puis c'est Philippe Castelli, que les sociétaires surnommaient le « vieux débris », qui meurt trois années plus tard. Sa participation à une émission assurait aux auditeurs l'écoute, à un moment ou un autre, d'une histoire (avec cette fameuse phrase « Ah, j'ai une histoire »), qui se révélait souvent graveleuse.
En 2007, c'est une double disparition, celle de Jacques Martin (Le Petit Rapporteur, L'école des fans,Ainsi font, font, font...) et Jean-Claude Brialy, issu de la Nouvelle Vague du cinéma Français (Le Juge et l’Assassin, Les Innocents...).
Carlos, reconnu par le public pour ses chansons populaires, fut un ineffable conteur. Ce fantaisiste disparaît à 64 ans en 2008. Sim, troublante baronne de la tronche en biais, acteur et parolier aux multiples talents, décède l'année suivante. En 2010, Roger Pierre, qui forme pendant de nombreuses années un duo comique avec Jean-Marc Thibault, décède. Enfin en 2011 et 2012, deux académiciens rompent avec l'immortalité, Jean Dutourd (Au bon beurre...), qui fit démonstration de son immense culture aux Grosse Têtes, et Robert Sabatier (Les Allumettes suédoises...). Il ne faut pas non plus oublier le chansonnier éclairé Jean Amadou (fondateur du Bébête Show) mort en 2011 et Thierry Roland, mort en 2012, fameux journaliste sportif au rire inimitable (les amateurs de football se souviendront, sans ignorer ses dérapages, de cette phrase prononcée lors de la victoire française à la coupe du monde de football 1998 « Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille »)
N'oublions pas également Léon Zitrone, journaliste vedette et pilier des Grosses Têtes, avec près de cinquante années de carrière radiophonique et audiovisuelle, qui disparu en 1995. Enfin gardez un souvenir pour le talentueux imitateur Thierry Leluron (1986) et l'actrice Alice Sapritch (La Folie des grandeurs, Vipère au poing, L'Affaire Marie Besnard...) (1990).

Pour conclure, je vous souhaite de rire en compagnie des prêtres de la gaudriole et d'aller de vous même écouter les autres émissions. En l'espace de 35 années, Les Grosses Têtes sont devenues une petite « institution » (Philippe Bouvard) toujours aimée par de nombreux français. C'est une émission qui par sa longévité apporte un témoignage de l'évolution de notre société. Je me rappelle de cette émission où l'ensemble des sociétaires n'étaient pas tout à fait certain de connaître une nouvelle invention : le code barre. Je me souviens également de l'apparition des drag queen évoqué par Amanda Lear. C'est aussi une émission qui s'est libérée en même temps que notre société. Si dès 1977, il était envisageable d'entendre quelques mots osés, cela n'est en aucun cas comparable à la liberté d'aujourd'hui. En d'autres termes, elle est un reflet de 35 ans de société où tous les plus grands ont œuvré pour l'humour français. Que le rire vous accompagne...

PS :
Réponses aux questions de la rubrique Questions et Citations

1 - On promenait la tête des décapités, dans les rues, au bout d'une pique
2 - Veste en peau de mouton portée par les paysans russes
3 - Quand il est décoré de la légion d'honneur
4 - Le dernier métro de François Truffaut
5 - Le Dôme des Invalides
6 - Danton
7 - Pierre Desproges
8 - Michel Audiard
9 - Woody Allen
10 - Agatha Christie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambègue
habitué
habitué


Messages: 215
Date d'inscription: 16/01/2011
Age: 21

MessageSujet: Re: Les Grosses Têtes   Jeu 19 Juil - 22:22

Je n'ai pas grand chose à rajouter, j'adore aussi cette émission. J'aimerai bien qu'on puisse retrouver les toutes premières, par ce que les grosses têtes dans la nuit des temps n'ont pas encore été piocher dans les débuts. Idéalement, ce serait beau qu'RTL.fr rende disponible toutes les émissions.
En ancien, tu as pas cité Mergault et Patrick Sebastien, pourtant ils étaient très bons (oui, même Sebastien, la preuve qu'il ne fait pas que du divertissement un peu con...Même s'il en fait)

De toutes façons, je dois le respect à l'émission qui m'a appris que la topette était une petite fiole.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Halbar
Impétrant
Impétrant


Messages: 57
Date d'inscription: 16/01/2011

MessageSujet: Re: Les Grosses Têtes   Sam 21 Juil - 23:26

Effectivement, cela serait vraiment superbe si l'on pouvait réécouter les toutes premières émissions. J'ai cherché désespérément. On peut tout à fait imaginer que ne croyant pas à un succès véritable les premiers enregistrements ont été effacés. Les plus anciennes émissions que j'ai pu écouter datent de 1980, jamais avant. Cependant je n'écoute pas les Grosses Têtes dans la nuit des Temps depuis le début. Même s'ils ne passent pas les anciennes émissions dans un ordre précis, il se peut également qu'elles soient passées au début. Or à ce jour, nous ne pouvons déjà plus écouter les émissions du début des années 2000 si je ne me trompe pas. Enfin, on peut aussi penser que certains moments antérieurs à 1980 sont répertoriés sur les nombreux disques de compilation des meilleurs moments ou moments dits "interdits" (certains allant très loin).
Enfin, je me suis rendu compte après coup que j'avais oublié certains grands de l'émission. A raison tu cites Patrick Sébastien ou Isabelle Mergault, mais il faut également évoquer Gérard Jugnot ou Gérard Hernandez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Grosses Têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les tetes brulees francaise(les LTBF)
» Comment j'imagine les têtes des membres d'odyn !
» Warez FR en très grosses crises
» Des figurines et des GROSSES peluches pour les 20 ans !
» La tribu africaine aux grosses couilles ! (Top info)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Musée des savoirs ::  ::  :: -