La culture est l'opium de l'intellect
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Lambègue (215)
 
Ouroboros (177)
 
Princesse Loudie (112)
 
Halbar (57)
 
Koiran (33)
 
Mirë (25)
 
Liyat (20)
 
Junichiro Tanizaki (8)
 
Yukee (8)
 
Nebkhéperourê (6)
 
Liens
Maître Eolas
Ed Wood's Web Worst Page

Bouletcorp
Le Blog d'Un Odieux Connard


Partagez | 
 

 Loreena McKennitt - Le celtique new age à découvrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Loreena McKennitt - Le celtique new age à découvrir   Mar 25 Jan - 23:41

Loreena McKennitt c'est avant tout une canadienne aux origines irlandaises et écossaises. D'où cet attrait profond pour les musiques d'inspiration celtique. Née en 1957, c'est une auteur-compositeur-interprète maitrisant à la fois le piano, l'accordéon et la harpe.



Loreena McKennitt, le charme celte


Il faut savoir qu'elle s'est fait connaitre par ses propres moyens en créant son label et son premier album Elemental s'est vendu grâce au jeu du bouche à oreille. Et cela a été un véritable succès puisqu'elle a pu financer les albums suivants rien qu'avec les recettes de ses ventes.
Ici je vais surtout m'intéresser à un album, qui est pour moi le plus aboutit : The Book of Secrets. Mais d'abord, intéressons-nous de plus près à la musique dans son ensemble.

Loreena McKennitt s'inspire essentiellement des légendes celtes pour composer ses musiques, et the Book of Secrets a des accents épiques qui font souvent penser à la préparation du guerrier avant la bataille ou encore à la traversée solitaire du Rôdeur...
Spoiler:
 

La fameuse chanson, Mummer's Dance.


Loreena emploie de fait des instruments traditionnels celtes. Bien évidemment on pense en premier lieu à la cornemuse, (je ne m'avance pas trop sur l'utilisation de cet instrument par Loreena je n'en suis pas certaine) mais aussi à la harpe. D'autres instruments moins connus viennent compléter le tableau : le bohdran "considéré comme étant les battements de coeur de la musique irlandaise" pour citer une excellente description de l'instrument, la vielle à roue qui produit un son très proche de la cornemuse d'où le surnom de "cornemuse à corde" ou encore la Twin-whistle, flûte traditionnelle qui permet aux flutistes de montrer leur dextérité.
En plus d'une recherche instrumentale extrêmement poussée et harmonieuse, la voix de Loreena sublime le tout. En effet, il est difficile de décrire ce qui la caractérise tant, je vous dirais d'écouter pour apprécier ce que je ne parviendrai pas à décrire. Disons qu'elle monte dans les aigus sans pour autant perdre la force de sa voix, celle-ci est douce et aérienne et ses variations me rappellent le trémolo d'une harpe. Enfin, je pense que je m'enflamme.

L'album "The Book of Secrets" :


Composé seulement de 8 pistes :

Prologue : Un début tout en douceur avec juste Loreena qui fredonne l'air de façon envoûtante. La façon dont sont utilisés les instruments (notamment la rythmique du bohdran) fait penser à des musiques orientales. L'introduction avec les variations à la guitare ajoutent à cette impression.

The Mummers' Dance : Ici le début est tout de suite entrainant avec l'utilisation de la vielle à roue couplée avec le bohdran. Si l'on met de côté les paroles de la chanson, rien que la mélodie nous porte vers des lieux lointains emplis de rires et de chants, de batailles épiques. Ce qui fait la force des compositions de Loreena McKennitt c'est leur capacité à stimuler l'imagination de chacun.

Skellig : La musique se met en place doucement, larmoyante avec la lente lamentation d'un violoncelle (?) repris par une flûte qui rend encore plus déchirante la mélodie. Pour comprendre un peu mieux je vous conseille de lire les paroles ici et si cela vous tente après avoir lu ces très jolies paroles vous pouvez jeter un œil à cette vidéo.

Marco Polo : Ici on retrouve l'empreinte orientale du Prologue ce qui ne va pas sans rappeler un peu le titre de ce morceau. Loreena se contente également de fredonner de façon efficace, dans sa voix envoûtante qu'on lui connait désormais. Pour moi c'est le morceau qui me plait le moins parce que l'air qu'il répète est vite lassant.

The Highwayman : C'est un pur bonheur, le meilleur chant de Loreena, la plus belle histoire, magnifiquement écrite, mélodieuse, les instruments à peine présents qui rappellent la discrétion du voleur (THe Highwayman : Le Bandit de Grands Chemins)... Comment dire c'est tout simplement sublime !


Pour les paroles cliquer ici

La Serenissima : Une petite berceuse qui apaise les esprits avec la douce mélodie de la harpe accompagnée par le violoncelle (ici encore je n'en suis pas sûre peut-être l'alto ?). Morceau instrumental marqué par la prédominance des instruments à cordes frottés et pincés.

Night Ride Accross The Caucasus : Une introduction qui rappelle la douceur d'une nuit d'été grâce à l'utilisation du bohdran, assez courte d'ailleurs. Une des meilleures de l'album, mais pas très facile à décrire. Le mieux c'est de l'écouter (par exemple en allant voir dans ce coin-là).

Dante's Prayer : Une mélodie assez triste pour conclure avec une introduction faite par un chœur de voix graves suivies par une mélodie mélancolique au piano accompagnée par un alto/violoncelle/instrument à cordes frottées. Loreena nous livre ici une complainte ... dantesque. (J'ai osé.) Les paroles peuvent être consultées par là et si le coeur vous en dit : Dante's Prayer

Loreena McKennitt c'est un retour aux sources celtes avec cette touche de New Age qui rend plus accessible les mélodies qu'elle compose, plus adaptées à notre oreille bien que certains (et j'en fais partie) réussissent à écouter des chants traditionnels celtes des siècles antérieurs (bien que je pense que les musiciens ne peuvent s'empêcher de modifier la musique).
Si mon papier vous a plu, voici une petite discographie :
1985 : Elemental
1987 : To Drive the Cold Winter Away
1989 : Parallel Dreams
1991 : The Visit
1994 : The Mask and Mirror
1997 : The Book of Secrets
1999 : Live in Paris and Toronto
2006 : An Ancient Muse
2007 : Nights from the Alhambra
2008 : A Midwinter Night's Dream
2009 : A Mummers' Dance through Ireland...
2009 : A Mediterranean Odyssey
2010 : The Wind that Shakes the Barley

Et surtout ne me dites pas qu'il est trop court, je suis pas une grande critique. A vrai dire c'est la première fois que je m'y essaie.

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loreena_McKennitt
http://www.bde.enseeiht.fr/clubs/celtic/musique.htm
http://www.lyricsondemand.com/l/loreenamckennittlyrics/skelliglyrics.html
http://www.lyricsdepot.com/loreena-mckennitt/the-highwayman.html
http://www.xs4all.nl/~josvg/cits/lm/lorecd88.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loreena McKennitt - Le celtique new age à découvrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLOOD BOWL - League 2 - Saison 3 - WARRIORS
» Les chants de la forêt
» army creator
» [HISTOIRE] Les 5 histoires les plus flipantes du net
» [Scratch] Projet - Warrioristan Libre - Monnaie unique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Musée des savoirs :: Domaines :: Musique :: Traditionnelle-
Sauter vers: