La culture est l'opium de l'intellect
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Lambègue (215)
 
Ouroboros (177)
 
Princesse Loudie (112)
 
Halbar (57)
 
Koiran (33)
 
Mirë (25)
 
Liyat (20)
 
Junichiro Tanizaki (8)
 
Yukee (8)
 
Nebkhéperourê (6)
 
Liens
Maître Eolas
Ed Wood's Web Worst Page

Bouletcorp
Le Blog d'Un Odieux Connard


Partagez | 
 

 Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Lun 24 Jan - 20:39

Ce texte, très court je l'ai écrit sur un coup de tête il y a quelques mois. Il n'a pas vraiment de valeur à mon sens. Le travail que j'ai effectué ici s'apparente un peu à un jeu (un peu comme ceux proposés lors de concours). J'avais cette phrase qui trottait dans ma tête "Quand il vit ses yeux, il qu'il aurait peut-être dû commencer par là" et j'ai essayé de broder autour. C'est donc ici un écrit sans prétention et je vous le propose en sachant parfaitement qu'il a un niveau des plus médiocres. J'attends tout de même vos avis.



Ce qui l'avait heurté au premier coup d'oeil, c'était ce corps disgracieux. Petite, ronde, le teint blafard, la jeune femme semblait ne rien avoir pour elle. Nichée dans un coin reculé du bus, elle n'osait lever les yeux, comme si elle sentait le poids de tous les regards posés sur elle. Les yeux rivés sur les chaussures de ses voisins, elle paraissait comme terne, affligée par un poids trop lourd à porter sur ses fragiles épaules.

Le bus venait d'effectuer quatre arrêts depuis qu'il était monté. Il le prenait comme tous les matins pour aller au boulot et c'était la première fois qu'il voyait cette femme. C'était un habitué du train-train quotidien, pour qui routine rime avec stabilité. Et cette femme si disgracieuse à ses yeux de cadre moyen satisfait de son sort, enlaidissait son tableau. Aussi n'accorda-t-il qu'un regard teinté de mépris à cette femme qui sembla courber encore plus le dos.

La curiosité s'était emparée de lui, intrigué par cette nouvelle figure dans son paysage routinier. Une nouvelle employée ? Avec son aspect maladif, il se demanda quel employeur se risquerait à l'embaucher. Le bus freina d'un coup sec, évitant une mort certaine à un chien imprudent, projetant dans le même temps l'employé modèle contre la pauvre femme. Il sursauta à son contact, comme s'il risquait d'attraper la mort et fut pris d'un dégoût profond. Par pure politesse, il adressa ses excuses. Et il croisa son regard.

Ses yeux avaient un appétit de vivre que son corps n'avait plus. On sentait sur son visage comme une sentence, la mort étendait son ombre. Et pourtant, elle ne parvenait pas à éteindre cette lueur qui enflammait ce regard. On pouvait y lire tout le dégoût qu'inspirait l'attitude de cet homme envers elle. Fort de ses préjugés, il se moquait bien de la douleur et de tout ce qu'elle avait pu endurer. Elle le dévisagea, méprisante, les yeux parlant plus que les mots. Un coup de poignard n'aurait pas été plus douloureux.

Le bus s'arrêta et elle descendit. Lui aussi. Il fallait traverser la route pour aller aux bureaux. Troublé, notre homme s'engagea distraitement et n'eut que le temps de se retourner au cri paniqué d'une femme à la voix éraillée. Comme au ralenti, la voiture le percuta de plein fouet et de nouveau son regard s'accrocha au sien.

Lorsqu'il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Lun 24 Jan - 20:53

En soi, j'ai pas grand chose à en dire. L'histoire et le contenu sont intéressant, et la dernière phrase efficace, mais on a effectivement l'impression que tu as pris le texte très à la légère, et le style ne nous emporte pas, ne nous fait même pas réellement ressentir de l'attachement pour un personnage.
C'est fort dommage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Lun 24 Jan - 20:59

Bon cela veut déjà dire que l'idée en soit est plutôt bonne. Tant mieux, je le reprendrai un jour, lorsque j'en aurai le courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halbar
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Lun 24 Jan - 21:12

Tu m'avais fait part de ce texte il y a fort longtemps Princesse. Comme Lambègue, j'avais jadis souligner tout l'intérêt que l'on pouvait porter sur le fond, et toute l'ampleur qu'il prenait grâce à la finalité tragique de cette nouvelle (par l'intermédiaire d'une phrase très bien formulée).
Mais en effet, ta forme et ton style que j'apprécie habituellement chez toi semble trop peu développé. Mais comme Lambègue, je t'encourage à apporter des corrections car le fond est véritablement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouroboros
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Probablement dans mon lit.

MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Mar 25 Jan - 13:42

ça va faire redite, mais le fond est bon, et il y a largement de quoi l'exploiter, mais le texte n'est pas assez soigné et n'emporte pas le lecteur.
Un potentiel intéressant qu'on espère voir travaillé.

_________________
Salut à toi Invité ! Comment vas-tu aujourd'hui ?
Une réclamation, une insulte, un quolibet, une lettre de dénonciation ? MP !

«Je donne mon avis non comme bon mais comme mien.»
Michel de Montaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org/
Princesse Loudie
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 26
Localisation : dans tes rêves...

MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   Mar 25 Jan - 15:24

Ce week end entre mon écrit principal et mon droit administratif flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand il vit ses yeux, il su... qu'il aurait peut-être dû commencer par là.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» So, nice to meet you finally. -Cudy&Julian-
» Micromania Game Tour 2012
» Ne peux plus crée de nouvelle partie
» MEWTWO EST DE RETOUR !!!
» Couleur yeux Barrioth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Musée des savoirs :: Domaines :: Littérature :: Vos écrits-
Sauter vers: