La culture est l'opium de l'intellect
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Lambègue (215)
 
Ouroboros (177)
 
Princesse Loudie (112)
 
Halbar (57)
 
Koiran (33)
 
Mirë (25)
 
Liyat (20)
 
Junichiro Tanizaki (8)
 
Yukee (8)
 
Nebkhéperourê (6)
 
Liens
Maître Eolas
Ed Wood's Web Worst Page

Bouletcorp
Le Blog d'Un Odieux Connard


Partagez | 
 

 "Libération"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ouroboros
Impétrant
Impétrant
avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Probablement dans mon lit.

MessageSujet: "Libération"   Jeu 20 Jan - 2:48

Celui-là aussi date de l'année dernière, remercions une fois de plus C. Ruiz pour m'avoir laissé le temps d'écrire.

Que dire de ce poème ? Là encore, il est contemplatif, toujours aussi lent, et peut-être un peu lourd, mais je l'aime bien. J'aime ses alternances involontaires entre le dégoût et l'abandon, et sa manière discrète (je l'espère) de décrire la société.
Fin de l'analyse, début de la lecture.

écouter la Waltz in C-Sharp Minor, Op. 64, No. 1 ("Minute" Waltz) de Chopin (sixième morceau)

Citation :
Libération.

Il est d'étranges lieux où nous allons sans joie
de bien tristes bâtisses qui nous ôtent la foi
et ne nous permettent pas dans nos esprits obscurs
de vivre pleinement, et nous ferment leurs murs

Car en étant dedans abandonnons nos âmes
et nous permettant presque parfois une larme
nous ne pouvons plus bien savoir la vérité
nous perdant en fantasmes de monstrueux banquets

Et nous voyons partout, riant autour de nous
ces bestiaux humains, baffrant jusqu'au dégoût
avec grand appétit, avalant pour gâter
nos esprits mutilés qu'ils nous ont arraché.

Et libres de détresse nous nous laissons mourir
dans ces tristes décors qui nous volent nos désirs
et ne nous laissent plus, ô magnanimité
que la triste puissance de nous y suicider.

Or donc avec lenteur sans sentir de douleur
nous laissons lentement nos larmes de malheureux
glisser linéairement le long de nos poignets
que ces monstres voraces nous ont fait mutiler

Enfermés dans ce Monde, nous n'avons pu survivre
car nous n'y pouvions être qu'en y étant ivres
nous y sommes donc morts, seuls et sans nos raisons
nous y sommes endormis, notre libération.

_________________
Salut à toi Invité ! Comment vas-tu aujourd'hui ?
Une réclamation, une insulte, un quolibet, une lettre de dénonciation ? MP !

«Je donne mon avis non comme bon mais comme mien.»
Michel de Montaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org/
Liyat
Novice
Novice
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 26
Localisation : Vaaleter

MessageSujet: Re: "Libération"   Jeu 20 Jan - 14:20

J'avoue que mes connaissances en poésie étant plus que limitée je ne compte pas commenter beaucoup cet aspect du texte.

Je trouve intéressantes les associations que suggèrent les rimes "nous/dégoût, âme/larmes" ce ne sont pas les seules il y' en a bien d'autres et je trouve que cela donne de la profondeur au poème je ne sais pas si c'est voulu après tout peut être que Le Prado parle par ma bouche pour déverser un nouveau flot de commentaires tous plus saugrenus les uns que les autres.

Un poème révélateur d'un certain style donc et des thèmes de ton écriture que je trouve intéréssant donc. Désolé si mon analyse est assez limitée mais comme je l'ai dit mes connaissance en poésie étant assez limitées seule la consommation de narcotiques peut m'inspirer et je ne n'en ai plus.

_________________
Si tu crois que la violence ne résous rien, c'est que tu n'as pas tapé assez fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambègue
habitué
habitué
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: "Libération"   Jeu 20 Jan - 17:59

J'ai un peu de mal à rentrer dedans, les deux première strophes sont en effet un peu inférieures je trouve au reste du texte.
Mais après, on retrouve ton écriture très belle et forte, puissante dans ses rimes, ses mots et ses images. Une réussite tout de même, au final.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemuseedessavoirs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Libération"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Libération"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite du général De Gaulle à Bruxelles (libération)
» Assassin Creed 3 : Libération
» Assassin's Creed Libération
» Tentatives de libération de la Reine
» Rapport de l'Opération Espoir & Libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Musée des savoirs :: Domaines :: Littérature :: Vos écrits-
Sauter vers: